Accueil Actualités OMMUNIQUÉ DE PRESSE Afreximbank accorde une facilité de découvert de 100...

OMMUNIQUÉ DE PRESSE Afreximbank accorde une facilité de découvert de 100 millions de dollars aux États africains pour faciliter l’approvisionnement en fournitures médicales contre la COVID-19

606
0

Le Caire, 29 Septembre 2020 : – La Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) a annoncé un financement de 100 millions de dollars américains pour permettre à ses États membres de s’approvisionner, par le biais de la Plateforme africaine de fournitures médicales (AMSP), en matériel et consommables médicaux destinés à lutter contre la pandémie de COVID-19.

Les fonds sont mis à la disposition des gouvernements africains pour l’acquisition de fournitures médicales via l’AMSP sous la forme de limites de découvert préapprouvées pour chaque gouvernement africain. Ce mécanisme permet d’accélérer l’accès aux ressources médicales essentielles à la lutte contre la COVID-19 en réduisant le déficit de financement à court terme auquel les États africains peuvent être confrontés.

Lancée en juin, l’AMSP a été mise en place par les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique) de l’Union Africaine, Afreximbank et la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), sous la direction de l’envoyé spécial de l’Union africaine, M. Strive Masiyiwa. L’exploitation de l’AMSP est assurée par la société Janngo. La plateforme a été créée pour faciliter un approvisionnement mis en commun et transparent des pays africains. Ses services sont aussi mis à la disposition des pays de la Communauté des Caraïbes (CARICOM).

Fruit d’une large collaboration continentale, l’AMSP sert d’interface unique permettant de coordonner facilement l’approvisionnement en fourniture médicales des gouvernements et ONG africains. Afreximbank facilite les paiements sur la plate-forme. La banque met également à disposition des lettres de crédit et des garanties de paiement permettant aux gouvernements et organisations participants de minimiser le coût initial d’acquisition de fournitures essentielles.

Le Professeur Benedict Oramah, Président d’Afreximbank a déclaré :

« Nous sommes conscients des défis auxquels de nombreuses économies africaines sont confrontées dans le cadre des efforts quotidiens qu’elles déploient pour contenir la pandémie.

Grâce à cette facilité de découvert de 100 millions de dollars, nous nous assurons que les États africains sont en mesure d’accéder rapidement à des kits de diagnostic et autres fournitures médicales à des prix compétitifs auprès de fournisseurs africains et sur les marchés mondiaux. »