Accueil Actualités L’OMS s’inquiète de l’augmentation des cas de Covid-19 chez les jeunes en...

L’OMS s’inquiète de l’augmentation des cas de Covid-19 chez les jeunes en Europe

546
0

Les clients sont contrôlés contre la fièvre à l’entrée des magasins. Le port du masque à l’intérieur d’un magasin est obligatoire à Kiev, en Ukraine

A quelques semaines de la rentrée scolaire et alors que le virus circule toujours en Europe, l’OMS s’inquiète de l’augmentation des contaminations au coronavirus en Europe où dans les deux derniers mois le nombre de nouveaux cas a augmenté de façon régulière.

En Europe, il y a eu 40.000 cas de plus durant la première semaine d’août, par rapport à la première semaine de juin, où les cas étaient au plus bas. Chaque jour, la région européenne rapporte une moyenne de plus de 26 000 nouveaux cas de Covid-19. Selon une étude récente, parmi les 15-24 ans, les cas de Covid-19 sont passés d’un taux de 4,5% à la fin février à 15% à la mi-juillet.

« Cela est dû en partie à l’assouplissement des mesures sanitaires et sociales, les autorités ayant assoupli certaines des restrictions et les gens ayant baissé leur garde », a indiqué le Directeur de l’OMS Europe, le Dr Hans Kluge, lors d’une conférence de presse, jeudi.

« Lorsque les décisions politiques étaient rapides et réactives, la réponse était efficace. Mais le virus a été impitoyable là où il y avait des querelles partisanes, de la désinformation et du déni », a-t-il ajouté.

Personne n’est invicible

« Faible risque ne signifie pas absence de risque. Personne n’est invincible. Bien que les jeunes soient moins susceptibles de mourir que les personnes plus âgées, ils peuvent quand même être très gravement touchés » a déclaré le Directeur de l’OMS Europe.

Il a remercié les jeunes « pour les sacrifices faits pour vous protéger et protéger les autres de Covid-19. Aucun jeune ne veut manquer un été. Répandez la joie, mais ne propagez pas le virus. Protégez vos parents et vos grands-parents ». Il a répété la liste de mesures de protection que chacun doit suivre, dont le port du masque, la distanciation physique. Il les a exhortés à éviter les foules et les grands rassemblements.

Il a également annoncé la tenue d’une réunion le 31 août avec 53 pays de la zone sur les dispositifs à mettre en place pour la rentrée scolaire.

Selon l’OMS, ces mesures pourraient consister à renforcer l’hygiène et l’éloignement physique en milieu scolaire pour tous, et à introduire rapidement et efficacement des mesures ciblées adaptées aux circonstances locales : ouvrir les écoles lorsque les niveaux de virus sont faibles ; adapter les horaires scolaires et limiter le nombre d’élèves lorsque les cas sont plus répandus ; et envisager de maintenir temporairement les écoles fermées dans les zones où la transmission communautaire est élevée.

« Nous devons nous assurer que nous adoptons les bonnes mesures de santé publique pour permettre un retour à l’école en toute sécurité, gérer l’approche de la saison de la grippe, soutenir nos économies et faire face aux risques accrus pour la santé des personnes âgées à cette période de l’année », a dit le Dr Hans Kluge.
Il estime que l’on peut « à la fois gérer la pandémie et faire fonctionner l’économie et le système éducatif ».