Accueil Actualités Les dialogues sur le climat, un nouvel élan pour une plus grande...

Les dialogues sur le climat, un nouvel élan pour une plus grande ambition climatique

159
0
ONU Climat infos, 20 novembre 2020 – Les dialogues sur le climat, le nouveau rendez-vous de la CCNUCC avec une importante série d’événements virtuels, seront lancés à partir de lundi 23 novembre prochain, et ce jusqu’au 4 décembre. Ils sont conçus pour maintenir la dynamique essentielle du processus intergouvernemental en faveur d’un cadre international solide pour l’action climatique et d’une ambition climatique accrue. L’objectif étant de contribuer à un maximum de progrès et de garantir un minimum de retards dans le programme multilatéral d’action pour le climat dans la perspective de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Glasgow (COP26) à la fin de l’année prochaine.

Les présidents de l’Organe subsidiaire de conseil scientifique et technologique (SBSTA) et de l’Organe subsidiaire de mise en œuvre (SBI) lancent ces Dialogues sur le climat en collaboration avec la présidence de la COP 25 et la future présidence de la COP 26, et avec le soutien du secrétariat de la CCNUCC. En collaboration avec ONU Climat, les présidences ont organisé avec succès une série similaire d’événements virtuels de renforcement de la dynamique cette année, l’Élan de juin pour le climat.

Tosi Mpanu Mpanu, président du SBSTA, a déclaré : Les dialogues ne porteront pas sur des négociations formelles, mais les gouvernements pourront toujours réfléchir à notre position sur certaines des questions de fond. Ils donnent l’occasion aux parties à la CCNUCC de venir partager ce qu’elles ont pu réaliser cette année et ce qu’elles espèrent faire en 2021.

Les Dialogues se déroulent à un moment crucial, alors que les pays se préparent à soumettre, d’ici la fin de l’année, des plans d’action nationaux sur le climat nouveaux ou actualisés, connus sous le nom de « contributions nationales déterminées » (NDC), qui sont au cœur de l’Accord de Paris.

En plus de faire progresser les travaux techniques dans le cadre des organes constitués, les dialogues s’attacheront à amener les parties et les autres parties prenantes à échanger leurs points de vue et à partager leurs expériences sur la mise en œuvre d’autres activités prévues pour 2020 dans le cadre de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques qui sont liées aux travaux des organes directeurs et subsidiaires.

Cela comprend les travaux sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’adaptation aux effets du changement climatique, la science, les finances, la technologie, le renforcement des capacités, la transparence, l’égalité des sexes, l’action pour l’autonomisation climatique (ACE), ainsi que la préparation et la présentation des NDC.

Marianne Karlsen, présidente du SBI, a déclaré : Les Dialogues sur le climat permettront de franchir des étapes essentielles. Nous savons que 2021 sera une année extrêmement chargée et que nous devons rattraper le temps perdu. C’est pourquoi tout ce que nous pouvons faire maintenant pour progresser est crucial pour ce que nous pourrons réaliser lors de la Conférence des Nations unies sur le changement climatique, COP 26, à Glasgow l’année prochaine.

Ces dialogues font suite aux Entretiens Objectif zéro, organisés par les Champions de haut niveau pour le climat, qui s’achèvent cette semaine et qui ont permis de déterminer comment des secteurs entiers peuvent passer à un avenir sans carbone. Ces dialogues seront suivis d’un événement mondial le 12 décembre pour marquer le 5e anniversaire de l’Accord de Paris, organisé par la présidence britannique de la COP, la France et les Nations unies, qui sera l’occasion pour les dirigeants mondiaux d’élever le niveau d’ambition de la lutte contre le changement climatique avant la COP26.

Patricia Espinosa, secrétaire exécutive de l’ONU sur les changements climatiques, a déclaré La COVID-19 et l’urgence climatique ne peuvent être traitées qu’en allant de l’avant, en renouant avec le multilatéralisme, en honorant les engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris et en continuant à renforcer la confiance dans le processus climatique.

Les Dialogues sur le climat sont une occasion clé de s’appuyer sur les travaux issus de la conférence des Nations unies sur le changement climatique COP 25 de l’année dernière à Madrid, l’Élan de juin pour le climat et les Entretiens Objectif zéro, et alors que nous nous préparons à l’événement marquant de la COP26. À Glasgow, nous espérons parvenir à un ensemble équilibré de décisions et d’actions qui reflètent les attentes, les préoccupations et les besoins de toutes les parties prenantes, dans un contexte d’ambition, tout en convenant de règles pour mettre en œuvre l’Accord de Paris, a-t-elle ajouté.

La présidente de la COP25, la ministre chilienne Carolina Schmidt, a déclaré : La pandémie COVID-19 a reporté la COP 26, mais cela n’a pas retardé la nécessité pour les parties de respecter leurs engagements au titre de l’Accord de Paris – surtout la présentation de contributions plus ambitieuses déterminées au niveau national cette année. Les dialogues sur le climat de la CCNUCC sont essentiels pour maintenir l’élan du processus multilatéral afin de garantir un cadre international solide et un programme d’action sur le climat, alors que nous avançons vers la CdP26.

Pour ces Dialogues sur le climat, le Secrétariat des Nations unies sur les changements climatiques déploie une plateforme virtuelle innovante conçue pour permettre aux visiteurs de suivre les événements, de s’engager via des sessions de questions-réponses et de nouer des contacts avec d’autres visiteurs.

Vous pourrez voir le programme complet des Dialogues sur le climat ici et suivez les mots-clés sur twitter #ClimateDialogues et #DialoguesClimat sur les réseaux sociaux.