Accueil Actualités Le Groupe industriel panafricain Eranove signe l’accord de financement de 65,4 milliards...

Le Groupe industriel panafricain Eranove signe l’accord de financement de 65,4 milliards de FCFA avec la BOAD et Oragroup pour la centrale électrique de Kékéli au Togo

963
0

Cérémonie de signature, à Lomé le 20 novembre 2019

Le Groupe industriel panafricain Eranovea signé hier les accords de financement relatifs au projet de centrale électrique Kékéli, située dans la zone du port de Lomé.

Le financement de 65,4 milliards de francs CFA, mobilisé à 100 % par des institutions financières africaines, a été réuni à travers les arrangeurs BOAD et Oragroup auprès de prêteurs institutionnels et commerciaux de la place (BOAD, AFC, Orabank Togo, BIA Togo, NSIA Benin et Banque Atlantique Togo), contribuant ainsi à dynamiser le marché financier régional en pleine croissance. La garantie est apportée par GuarantCo.

Le projet Kékéli (signifiant « aurore » en langue Mina), lancé à la suite d’un dialogue compétitif en janvier 2018, comprend la participation de Siemens qui va fournir les turbines, la technologie et les services de maintenance pour la centrale électrique. La construction sera assurée par le Groupe espagnol Grupo TSK (EPC). Le Groupe Eranove va assurer le développement puis l’exploitation et la maintenance de cette centrale qui sera à terme exploitée et managée par des Togolais.

Cette cérémonie s’est tenue en présence notamment du Directeur Général des Énergies, Monsieur Abbas Aboulaye, représentant le Ministre des Mines et de l’Énergie, Monsieur Marc Dèdèriwè Ably-Bidamon, du Président du Conseil d’Administration d’Eranove et Co-CEO d’Emerging Capital Partners, Monsieur Vincent Le Guennou, du Président de Kifema Capital, Monsieur Ekue Mivedor, et du Directeur Général du Groupe industriel panafricain Eranove, Monsieur Marc Albérola.

D’une puissance installée de 65 MW, la centrale thermique de Kékéli permettra de fournir une énergie électrique additionnelle pour l’équivalent de plus de 250.000 foyers togolais. La technologie du cycle combiné (production de vapeur) utilisée permettra de produire plus d’électricité sans consommation additionnelle de gaz et en limitant les rejets de CO2.

« La signature de la documentation de financement marque un jalon déterminant dans la réalisation du projet Kékéli. Nous sommes très heureux de contribuer à la stratégie et à la réalisation du Plan National de Développement avec la mise en œuvre de cette nouvelle unité de production électrique aux côtés de la République Togolaise. Nous remercions les autorités du pays et nos partenaires Siemens et Grupo TSK, ainsi que la Banque Ouest-Africaine de Développement, le Groupe bancaire panafricain Oragroup ainsi que tous les prêteurs pour leur confiance et leur engagement constant », explique Marc Albérola, Directeur Général du Groupe Eranove.

Grâce à son expertise reconnue et par son ancrage africain, le Groupe français Eranove développe des projets structurants, performants et adaptés à l’environnement local et régional, tout en nouant des partenariats avec des acteurs internationaux. L’Etat Togolais sera co-actionnaire de la centrale à travers une prise de participation de Kifema Capital, une société d’investissement ayant pour actionnaires le fonds souverain Togo Invest, et les institutions nationales CNSS, INAM et CCIT. Sa stratégie de développement est basée sur le renforcement du contenu local à travers la prise de participations dans tous les projets structurants avec pour objectif de soutenir la croissance de l’économie togolaise. Cette stratégie se matérialise par la participation de Kifema Capital à ce projet de la centrale thermique de Kekeli à hauteur de 25% de financement en capitaux propres. Comme le nom « Kifema » en langue Kabyè l’indique, « le jour se lève » sur de nouvelles opportunités pour contribuer au développement du Togo.

« Ce projet illustre parfaitement le modèle multilatéral regroupant des partenaires panafricains et pan-européens que nous souhaitons promouvoir pour répondre au défi de l’accès à l’électricité et à l’eau en Afrique », conclut Marc Albérola.

Soutenu par son actionnaire de référence Emerging Capital Partners (ECP), leader panafricain du capital investissement ayant levé plus de 3 milliards de dollars d’actifs dédiés au continent africain, le Groupe Eranove développe plusieurs projets en Côte d’Ivoire, au Gabon, à Madagascar, au Togo et au Mali.