Accueil Actualités Kolaboui : la Société minière de Boké paie plus de 3 milliards...

Kolaboui : la Société minière de Boké paie plus de 3 milliards GNF aux populations de Tassibon, Satenya et Kamikolon

493
0
Trois milliards cinq cents quarante-trois millions six-cents cinquante-six mille huit cents soixante-quinze (3.543.656.875) francs guinéens dont un montant communautaire de 170 millions 474 mille 500 GNF, c’est la nouvelle enveloppe financière que la Direction Générale (DG) du Consortium SMB-Winning  a de nouveau payé mercredi 18 mars 2020 à 137 personnes vivant dans les districts impactés  par la réalisation de son  projet du  chemin de fer Boké -Télemelé, à savoir, Kamikolon, Satènèya et Tassibon relevant de la sous-préfecture de Kolaboui dans la préfecture de Boké.

 

La remise des chèques de cette 21ème compensation aux ayants droits, a connu la présence du Chargé de l’Organisation des Collectivités (COC) au niveau de la préfecture de Boké, du sous-préfet de Kolaboui, Mamadouba Yakha Camara, du Maire de Kolaboui, Ansoumane Zito Coumbassa, d’un Huissier de Justice, des experts et délégués de la Société d’Expertise Environnementale et Sociale (SEES) ainsi que les présidents des districts concernés notamment, Kamikolon, Satènèya et Tassibon.

Mais comment en est-on arrivé là avec un tel résultat et l’adhésion de tous les acteurs impliqués dans ce processus de compensation qui suscite autant d’enthousiasme chez les communautés bénéficiaires ? 

Le responsable de l’équipe des inventaires du Consortium SMB-Winning, Djiba Kéita, répond en insistant sur le respect du code minier guinéen « Les différentes compensations sont le fruit de nombreux travaux qui impliquent tous les acteurs. Il s’agit de la topographie, de la délimitation des domaines à indemniser, leur reconnaissance, l’identification et l’inventaire desdits domaines, des cultures, des maraichages, puis le traitement de toutes données, l’élaboration des fiches de certifications des communautés, le calcul des compensations, la vérification et validation des montants par les impactés, la demande de fonds au bailleur (SMB) et le paiement qui se passent dans les règles de l’art conformément au code minier guinéen » explique M.Djiba qui ajoute la sensibilisation et la formation des communautés sur l’utilisation rationnelle de ces fonds. 

Pour le COC, Sékou Mouctar Fofana, « Ces fonds permettent de lutter contre la pauvreté dans les collectivités, mettre à l’aise les communautés en faisant des activités génératrices de revenus. C’est pourquoi nous invitons les heureux bénéficiaires, à utiliser ces fonds à bon escient »

Au micro de notre correspondant basé sur place, le Maire de la CR de Kolaboui, Ansoumane Zito Coumbassa a indiqué : « Nous sommes très satisfaits des actions de la SMB, meilleure société en matière de compensations très avantageuses pour les riverains du projet lié à la réalisation d’une ligne de chemin de fer devant partir de Dapilon (Boké) pour Santou et Houda (Télimélé). C’est pourquoi, nous invitons les bénéficiaires à la conservation des fonds et à la réalisation d’autres infrastructures de base. »

Sourire aux lèvres, des bénéficiaires interrogés ont laissé entendre, leurs satisfactions à l’endroit du consortium et du gouvernement guinéen pour, disent-ils, les multiples efforts consentis pour le développement de leurs localités et de la Guinée toute entière.