Accueil Actualités Boke: l’ONG EDIK procède à une campagne de reboisement pour lutter contre...

Boke: l’ONG EDIK procède à une campagne de reboisement pour lutter contre les changements climatiques.

791
0

Dans le souci de protéger l’environnement à Boke, devenu aujourd’hui la zone par excellence de l’exploitation de la bauxite, l’ONG Ensemble pour le développement intégré de kakande (EDIK) a procédé ce jeudi 13 Août 2020 au lancement de sa première campagne de reboisement dans cette préfecture située au Nord-ouest de la Guinée.

Pour cette première étape, c’est la commune urbaine qui est la première localité touchée de ce reboisement, notamment, le site de tamarassy, de la place des Martyrs et Tamakènen. Le secrétaire général de l’EDIK, Idrissa Diakité est revenu sur l’objectif de cette campagne de reboisement “cette initiative vise à lutter contre la déforestation, les changements climatiques et l’assèchement des cours d’eau dans la commune urbaine de Boké au cœur de l’exploitation minière” Au total, plus de 700 plantes qui proviennent des espaces”jakier et terminalia”.
D’après les responsables de l’EDIK, ces espèces, ont été sélectionnés par les spécialistes en la matière.ces plants jakier et terminalia sont des espaces d’ombrage et de pavoisement qui jouent un rôle important dans la convention de l’humidité surtout dans les lieux publics”, a expliqué Mady THIAM chargé des questions de la forêt à la direction préfectorale de l’environnement des eaux et forêts de Boké.
Pour sa part, le préfet de Boké, Hassanre Sanoussy CAMARA a indiqué que cette action de l’EDIK va en droite avec les préoccupations du gouvernement qui se bat pour sauvegarder l’environnement guinéen. En signant cet agrément de cette ONG, quelques mois après le résultats est là. J’invite, les autres fils et ressortissants de Kakandé de prendre l’exemple sur le général Mathurin Bangoura et les membres de l’EDIK.
La deuxième édition de cette campagne de reboisement est prévue l’année prochaine dans la même préfecture. Et cette fois sur les sites directement dévastés par l’exploitation minière
Il faut tout de même souligner que ce lancement s’est fait en la présence des autorités de la Commune urbaine de Boké.