Accueil Actualités ANAIM: quand les marchés de gré a gré deviennent plus intéressant que...

ANAIM: quand les marchés de gré a gré deviennent plus intéressant que les appels d’offre.

1305
0

Dans le but de satisfaire à ses manoeuvres dilatoires. la Direction se crée une ligne et se fait inviter dans le détournement des deniers publics. Après chaque opération de malversation financière, la Direction se crée une ligne budgétaire pour justifier ce vol de bien public.

C’est le cas notamment des élections présidentielles où les frais se sont faits inviter dans le bouclage du bilan de leur exercice 2015 dans la comptabilité.

La passation du marché de construction de la gendarmerie à Kamsar sans appel d’offres et géré par une entreprise invisible sur le terrain et en souffrance rendant l’image de la rentrée de la cité peu reluisante. Au regard de tout, il faut se dire qu’à Kamsar tous les projets de l’ANAIM sont en souffrance même l’Hôpital.

De l’autre côté, la rénovation et l’entretien de la cité n’est pas en marge de cette pratique non catholique de la part d’un des directeurs de l’agence nationales d’aménagement des infrastructures minières. Là aussi, une forte somme a été débloqué pour un résultat zéro sur le terrain.

A Kolaboui les mouvements déjà se sont déjà signalés où la jeunesse demande le départ de l’entreprise Marinex pour non-repsect des engagements autour du réseau de l’entreprise GEK de Bailo.

Pour éviter le pire le gouvernement doit faire face a cette situation après le refus des électriciens de mettre la centrale en marche pour défaut de paiement de trois 3 mois d’arriérés de salaires des jeunes.

Enquêtes réalisées par

Alpha Oumar Diallo, Basekou Dramé et I. NDIAYE