Accueil Actualités Akinwumi Adesina, huitième président élu de la Banque africaine de développement, a...

Akinwumi Adesina, huitième président élu de la Banque africaine de développement, a prêté serment pour un second mandat

793
0

« Allons de l’avant, poussés par la puissance de notre mission, elle-même inspirée par la primauté de notre vision et stimulée par notre solidarité indéfectible ! » Akinwumi Adesina

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 2 septembre 2020/ — « Aujourd’hui, un arc-en-ciel s’étend des 81 pays membres de la Banque africaine de développement (AfDB.org) à travers le ciel bleu profond de l’Afrique. L’avenir nous invite à l’avènement d’une Afrique plus développée et d’une Banque beaucoup plus forte et résiliente. »

C’est par cette métaphore que le président Adesina s’est adressé aux participants de haut rang présents à la cérémonie virtuelle organisée le mardi 1er septembre, au cours de laquelle il a officiellement prêté serment pour un second mandat à la tête du Groupe de la Banque africaine de développement.

Huitième président élu de l’institution, Akinwumi Adesina a été réélu, jeudi 27 août, par la totalité des gouverneurs des États membres, régionaux et non régionaux, à la présidence de la Banque africaine de développement.

La cérémonie de prestation de serment, qui s’est déroulée au siège de la Banque à Abidjan, était présidée par Kenneth Ofori-Atta, ministre des Finances du Ghana et nouveau président du Conseil des gouverneurs de la Banque.

Plusieurs présidents africains ont assisté en direct à la cérémonie, qui se déroulait de façon virtuelle : Paul Kagamé du Rwanda, George Weah du Libéria, Alpha Condé de la Guinée, Umaro Sissoco Embaló de la Guinée-Bissau et Denis Sassou Nguesso de la République du Congo. Pour le Nigéria, Goodluck Jonathan, ancien président, et Atiku Abubakar, ancien vice-président, étaient également présents.

Au cours de la cérémonie, Kenneth Ofori-Atta était assisté de la ministre ivoirienne du Plan et du Développement, Mme Nialé Kaba, présidente sortante du Conseil des gouverneurs de la Banque, ainsi que de Vincent Nmehielle, le secrétaire général de la Banque, qui a lu la résolution portant sur l’élection de M. Adesina à la présidence de l’institution.

Le 27 août dernier, en marge des Assemblées annuelles 2020 du Groupe de la Banque, les gouverneurs des 54 pays membres régionaux africains et des 27 pays membres non régionaux ont élu, à l’unanimité,  Akinwumi Adesina pour un second mandat de cinq ans.

Pour le ministre ghanéen des Finances, Kenneth Ofori-Atta, « nous devons continuer à orienter et à diriger les efforts de la Banque dans l’établissement de normes mondiales d’excellence, d’intégrité et d’engagement envers nos prestations et la réactivité face aux défis du continent. » Et s’adressant au président Adesina : « Vous avez obtenu un nouveau mandat de manière historique ! »

Le premier mandat (2015-2020) de M. Adesina était porté par un programme audacieux de la Banque reposant sur cinq priorités de développement appelées « High 5 » : « éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » ; « nourrir l’Afrique » ; « industrialiser l’Afrique » ; « intégrer l’Afrique » et « améliorer la qualité de vie des populations d’Afrique ».

Aujourd’hui, ce programme est en cours de réalisation, selon le président Adesina, précisant que 18 millions d’Africains avaient désormais accès à l’électricité, 15 millions bénéficiaient de financement pour leurs investissements, 60 millions avaient accès à l’eau potable, 141 millions de personnes disposaient dorénavant de technologies agricoles améliorées pour la production d’aliments et 101 millions de personnes avaient accès à des transports améliorés grâce à de nouvelles infrastructures.

« Ensemble, nous avons tracé une nouvelle voie pour l’Afrique. Nous avons obtenu des résultats impressionnants de manière collective », a soutenu Akinwumi Adesina.

Pour son second et dernier mandat (2020-2025), le président Adesina a souligné qu’il tirerait partie des réalisations collectives pour faire émerger une Banque plus solide et plus résilient. « Nous nous concentrerons sur les institutions, les personnes, les prestations et la durabilité. Ensemble, nous gagnons pour l’Afrique. Encore une fois, allons de l’avant, poussés par la puissance de notre mission, elle-même inspirée par la primauté de notre vision et stimulée par notre solidarité indéfectible ! »

Des représentants des gouvernements du Nigéria et de la Côte d’Ivoire ainsi que des directeurs exécutifs et de hauts responsables de la Banque ont également assisté à la cérémonie.

Distribué par APO Group pour African Development Bank Group (AfDB).