Accueil Actualités Affaire de détournement de plus de 200 milliards GNF: la Ministre Zenab...

Affaire de détournement de plus de 200 milliards GNF: la Ministre Zenab Nabayah DRAME n’est-elle pas Victime de la lutte des clans?

473
0

Au cours de la dernière décennie, nombre d’observateurs ont constaté,l’instauration du clanisme dans l’entourage du président de la République.cela va au sein même du parti au pouvoir pour se répercuter dans la formation du gouvernement.c’est dans les périodes de mis en place d’une nouvelle équipe de l’exécutif que cette division se manifeste aux yeux du peuple.Cette affaire de détournement de plus de 200 milliards GNF,dont la Ministre de l’enseignement technique, de l’emploi et de la formation professionnelle, Zenab Nabayah DRAME est accusée pourrait être, une illustration de la lutte des clans au sein du gouvernement qui veulent s’entre abattatre en passant par les innocents.

Depuis l’annonce faite par le Président de la République, le Professeur Alpha Condé sur de probable poursuites judiciaires contre tous les acteurs qui se seraient livrés à d’éventuelles actions allant dans le sens du bien mal acqui. Cela pousse aujourd’hui certaines personnes mal intentionnées à inventer des choses sur la tête de certains commis de l’État.

C’est dans cet esprit que des chercheurs de postes et avides de pouvoir veulent mettre un certain nombre de dossiers sur la tête des premiers qui ont bénéficié de la confiance du chef d’État.

Pour ce cas zenab Nabaya qui défraie la chronique dans la cité, il ressort trois problèmes fondamentaux qui méritent d’être aussi exposés sur la place.

Primo, le choix tombé sur cette dame pour être nommée à ce département aussi stratégique pour la vie de l’éducation nationale n’a pas fait l’unanimité au sein de sa formation politique et surtout le fait de remplacer un des caciques du parti et du pouvoir. Bon nombre de personne touché à cet effet dans l’entourage du parti et des proches collaborateurs de dame Zenab Nabaya Dramé disent qu’on ne devait pas la faire parachuter pour remplacer ce monsieur.

Secondo, la plupart des collaborateurs seraient remontés contre Mme Zenab, pour le simple fait qu’elle ne partage pas suivant leurs positions dans le traitement ou la façons dont ils présentent les dossiers. Certains même l’accuseraient d’être arrogante.

Tercio, les soit disant jeunes de sa formation politique l’enveulent parce qu’ils ont présentés des dossiers à financiers lors de la campagne présidentielle, très malheureusement la dame n’étant pas directement lié au décaissement des sommes pour satisfaire à leur besoin. Bien qu’elle soit directement adjointe à Kassory, elle ne pouvait pas mettre sa main dans les caisses du directoire de campagne pour donner satisfaction à la demande de ces bougnols des moments de campagne.

Bon nombre de guinéens avertis se posent la question à savoir, si un seul individu peut arriver à soustraire un montant aussi important comme cela. Alors que ces prétentieux nous disent comment les 20milliards de franc guinéen ont été dérobé et mis dans quel compte ou banque de la République.

Maintenant que la justice s’est auto-saisie, laissons le travail aux tribunaux de dire que la dame Zenab Nabaya Dramé est coupables des faits ou pas….

A suivre…

Toumany camara